Studio 24
Vidéo Radio
Théâtre du Plantin
Spectacle Animation Scénographie
Accueil News Formation Historique Equipe Liens Contact
> Equipe

© C. Vandervelde
Bastien Carle
Grand fan de Jean-Claude Van Damme, Bastien a toujours rêvé de faire du cinéma. « Mais on est pas à Hollymood ici ! ». Il commence donc à participer à des courts-métrages, d'abord comme figurant dans « Gorgol et Gus », puis avec un rôle un peu plus important dans « Luneville ». Entre temps il rejoint la cellule animation du Théâtre du Plantin un jour par semaine pendant un an. Au fil du temps et des expériences, Bastien a su développer sa concentration, subtiliser son jeu, puis a compris qu'il n'y avait pas que Jean-Claude Van Damme qui comptait.

© C. Vandervelde

Stéphanie Darsoulant
Si « Douceur » avait un prénom, ce serait Stéphanie. Souriante, calme et délicate, elle charme son entourage. Mais ne vous y trompez pas, Stéphanie sait se faire respecter quand il le faut, et gare à celui qui lui cherche des noises. Arrivée au Théâtre du Plantin en 2005, elle s'est montrée particulièrement douée dans tout ce qui demandait du calme et de la précision. « Perchman » hors-pair, elle a également participé à deux animations en temps que comédienne : « L'anniversaire de Pessozie » et « Jodimasse », ainsi qu'à un court-métrage : « Luneville »


© C. Vandervelde

Sophie Delfosse
Sophie hésitait encore entre coureuse cycliste et comédienne. Grâce au Centre Reine Fabiola situé à quelques kilomètres de sa maison, elle pratique le vélo comme échauffement avant de passer la journée à faire du théâtre avec les comédiens du théâtre du Plantin. Depuis deux ans, cette aventure lui a permis de créer des animations comme Les Jodimassiens et L’Anniversaire de Pessozie, en collaboration avec Gaëlle «la faiseuse de miracles»


© C. Vandervelde

Dominique Deman
Dominique est notre poète, le barde de la maison. Y a pas de quoi se prendre la tête.  Il est né jongleur de mots, il fait avec ce qu'il a reçu.  Auteur de quelques livres aux noms bizarres : « Peau d’âme », « L’Echo d’Abel », « Pétrir la pierre » plus quelques autres. Il met sa plume au service de l'atelier d'écriture, et nous fait partager son savoir à travers l'académie de la Tinette. Alors, voyez-vous, aux Coulisses, il est au paradis.


© C. Vandervelde

André Delsaux
Comme les bonnes vielles « tièces d'ardennais » qui se respectent, André sait ce qu'il veut ! Et il sait se faire entendre aussi quand les choses ne vont pas comme il le souhaite. Par contre, quand ça roule, on peut compter sur lui pour retrousser ses manches et ne pas calculer ses efforts. Arrivé en 2002 au théâtre, il s'intéresse en particulier à tout ce qui est technique. Il travaille quelques années dans la cellule radio, avant de rejoindre la cellule vidéo en 2006 (derniers « Télécampagn'Art » et « Portraits d'artistes ») et de travailler en plus sur les courts-métrages « Gorgol et Gus » et « Luneville ».


© C. Vandervelde

Bruno Depaemelaere
Force tranquille et bonhomie... Bruno aime écouter, chuchoter, sentir, palper, zieuter et goûter. Au Théâtre du Plantin depuis 2001, il y fourbit ses sens au travers de la cellule animation et participe à la cellule radio du Studio 24. Il aime faire découvrir des créations extérieures et faire des rencontres.


© M. Di Franco

Jean Désert
« Avec le temps va, tout s'en va » et avec Jean, le temps c'est ... le flegme des aiguilles qui tournent sans se permettre la moindre variation. Fidèle à la troupe du théâtre depuis début 1983, Jean était de l'aventure de « l'imitateur » en 1982 et a participé à chaque spectacle jusqu'en 1999. En 2000, il est un clochard qui ramasse de beaux bébés dans les poubelles dans « Et l'Homme créa Dieu ». Au Studio 24, il met sa voix calme et posée au service du micro de la cellule radio.


© C. Vandervelde

Catheline Dethier
Pendant ses études, Catheline était une artiste parmis les éducateur. Au Studio 24, elle est éducatrice parmis les artistes.
Depuis 2006, Catheline est responsable de l'atelier radio. Elle concocte avec Linda, Yannick, Pervenche et d'autres collaborateurs des petits bijoux radiophonique.


© C. Van Hauwaert

Lia Faes
Lia réalise un court-métrage « L’endormiversaire » en 2001 et quelques autres. Endormie, elle ne l’est pas, ça déménage et le souffle qu’elle génère au passage se fait fraîcheur et folie, une folie si nécessaire à notre travail. Elle est notre « Speedy Gonzalez » et si elle ne pratique plus la danse, son intelligence a gardé ce que la danse donne au corps, c’est-à-dire la souplesse. Lia dirige l’atelier vidéo au Studio 24.


© M. Di Franco

Fernand Leclercq
Au Théâtre du Plantin depuis 1987, Fernand collectionne les jaquettes vidéo et les expériences scéniques. Dans « Détours », il est un vieillard, dans « Body » un aveugle. Il joue également dans « On n'est là pour personne » ainsi que dans « XX XY Z ». Il participe également au travail de la cellule vidéo, mais davantage derrière la caméra. D'un naturel discret, il sait toutefois ce qu'il veut.


© C. Vandervelde

Gaëlle Leroy
D’un bout de mousse de fauteuil, elle nous fait une marionnette digne du muppet show. D’un vieux pantalon troué elle nous crée un habit de lumière à faire pâlir de jalousie Elvis en personne. Entre ses mains, n’importe quel objet, bien souvent destiné au recyclage, trouve une deuxième vie sous les feux des projecteurs. Responsable de l’atelier de scénographie depuis 2006, Gaëlle peut y laisser s’exprimer son talent (Jodimass, L’anniversaire de Pessozie, Luneville …).


© C. Vandervelde

Pervenche Matuszak
La Laure Adler de Soignies : élégance et pertinence. Pervenche a rejoint le Théâtre du Plantin en 2001 et se consacre désormais à la présentation télé ainsi qu'à l'animation d'émissions de radio de Studio 24. Elle aime lire, rire et discuter de tout, jamais de rien ...


© C. Vandervelde

Eric Mispelaere
Beaucoup de passion pour la musique, le mouvement et la danse. Eric était du dernier spectacle « XX-XY-Z ». Au Théâtre du Plantin depuis 2000, il aime autant la nature que la ville. Grand amateur de Hard Rock, il aime d'avantage le bruit et le son que le silence. C'est donc tout naturellement qu'il s'est retrouvé dans la cellule radio de Studio 24, même si l'image le titille de plus en plus.


© C. Vandervelde

Marie-Catherine Moulin
Digne et rare représentante de la gent féminine, elle s'associe au Théâtre du Plantin de manière ponctuelle en 1995 lors de « Body » pour ensuite y revenir se former et créer de manière permanente. Elle participe à la réalisation de plusieurs émissions de radio de Studio 24 et était dans « XX-XY-Z », le dernier spectacle du Théâtre du Plantin. Grâce à ces qualités, elle devient également notre scripte attitrée dès qu'un tournage de film se pointe à l'horizon.


© C. Vandervelde

Charles Navrot
En 2005, il interprète pour la 1ére fois un des deux rôles principaux du court-métrage « Gorgol et Gus », et pour une première devant la caméra, c'est un coup de maître. C'est donc tout naturellement qu'il nous rejoint quelques mois plus tard et laisse s'exprimer son talent dans la cellule animation du Théâtre du Plantin, notamment en improvisation. Au Studio 24, c'est dans la cellule radio qu'il peut laisser libre cours à son franc parler et son humour, pour le plus grand plaisir de tous.


© M. Di Franco

Ivan Pelgrims
Goût prononcé pour la poésie et la lecture en général. Dans « Le huitième jour », il nous parle des papillons : « Ah les papillons ». En 2004, il interprète un docteur dans « Invasion », et en 2006 un savant fou dans « Luneville ». Ivan sur scène est un livre qui s'ouvre à nos yeux : « Les Maux d'ici », « Regards », « Détours », « Body », « On n'est là pour personne ». Depuis 2002, en Radio, il devient essentiellement une Voix qui nous emmène en voyage.


Sébastien Petit
Silence ! Moteur (ça tourne). Action ! Derrière l’objectif de sa caméra, Sébastien filme le monde … sur terre et au-delà (les extraterrestres ne sont jamais loin). Arrivé en 2005 et tour à tour responsable de la cellule Radio et de la cellule Vidéo, il y réalise différentes émissions, reportages ou clips. Il met également en scène 3 courts-métrages (Invasion, Gorgol et Gus, Luneville) qui permettrons de créer l’Atelier Pelloche et de produire un film par an. Ca tourne au Studio 24 ! Coupé, elle est bonne.


© C. Vandervelde

Yves Poelman
Notre Pater Familias. Plasticien de formation, il gère le Théâtre et le Studio d’une main … d’artiste. Sa principale préoccupation ? Faire attention à ce que chacun trouve sa place au sein du Théâtre ou du Studio, et puisse s’y épanouir. Et même si, comme tout artiste qui se respecte, il développe une certaine allergie à toute forme de nouvelle technologie, nous ne doutons pas qu’il maniera, un jour, aussi bien la souris de l’ordinateur que la terre ou le pinceau.


© C. Vandervelde

Enguerran Prevost
Son goût pour l'équitation lui vaudra peut-être la succession de John Wayne. Depuis son arrivée au Théâtre du Plantin en 2001, Enguerran a développé un réel style à travers les différents personnages qu'il interprète dans la cellule animation. Il a également su trouver sa voie et sa voix qu'il met au service de la cellule radio du Studio 24.


© Vincen

Jacky Sibille
Il rejoint les planches du Théâtre du Plantin en 1990 lors de « Détours ». On le retrouve ensuite dans « On n'est là pour personne ». Ayant un intérêt prononcé pour la vidéo, c'est tout naturellement qu'il se retrouve dans la cellule vidéo du Studio 24. Jacky peut intervenir tant devant que derrière la caméra. Il aime le voyage, le sport et la vie trépidante. Enchanteur ou enchanté, en tout cas il chante volontiers.


© M. Di Franco

Yannick Ygouf
Passionné depuis toujours par l'envers du décor et la technique, son hobby de jeunesse est devenu son activité à part entière. Dingo de son, Yannick se partage entre la cellule radio, où il assure les mixages des émissions de Studio 24, et la cellule spectacle du Théâtre du Plantin, où il fut entre autres ingénieur attitré de tous les spectacles depuis 1983.

Théâtre du Plantin/Studio24 2007